Contact direct : +225 20258861

7 700 Milliards de F CFA mobilisés contre 4 425 Milliards de F CFA attendus, soit un taux de mobilisation de 175%

Cap sur l'émergence avec une croissance partagée
  • 17-18 Mai 2016
  • 66 avenue d'Iéna 75116, Paris
  • plus de 300 Personnalités reçues

GC PND 2016-2020 : la Cte dIvoire russit le pari de mobilisation de ses partenaires bilatraux et multilatraux

Cest une reprsentation de la Banque mondiale Paris envahie par les participants au Groupe Consultatif pour le financement du PND 2016-2020 quil a t donne de voir ce mardi 17 mai. Abritant les assises consacres la mobilisation des financements du PND 2016-2020, le sige parisien de la Banque Mondial sest relev trop troit pour contenir les invits du Gouvernement qui sont venus en grand nombre simprgner des projets de dveloppement structurants qui doivent mener le pays lmergence en 2020. Aussi le Premier ministre Daniel Kablan Duncan qui prsidait louverture desdits travaux a tenu saluer cette mobilisation de la communaut internationale qui, aprs avoir fait preuve de solidarit par un appui massif au prcdent plan de 2012-2015, a dcid encore de le soutenir dans ses efforts pour construire une conomie mergente, gnratrice dune croissance conomique forte, durable, inclusive et quitablement partage.

Ddi la collecte de 4425 milliards FCFA des 11 300 milliards FCFA au titre des investissements publics sur un montant global de 30.000 milliards FCFA dont 62% incombent au secteur priv, le Groupe Consultatif sarticulera sur les deux jours autour dchanges entre lEtat et ses partenaires bilatraux et multilatraux et le secteur priv national international.

Aprs avoir fait un tour dhorizon des succs engrangs par la Cte dIvoire depuis 2012 avec le concours de ses partenaires, le Chef du Gouvernement a fait savoir quaujourdhui, lengagement principal du Gouvernement ivoirien, est duvrer la transformation structurelle du pays et lmergence dun Ivoirien nouveau.

Plus largement, les dfis actuels, sur le chemin de lmergence, sont de cinq ordres : le renforcement des institutions pour la Paix et la Bonne Gouvernance ; la transformation structurelle de lEconomie ivoirienne ; lamlioration des conditions de vie des populations; la promotion de la Jeunesse et de la Femme et lmergence dun ivoirien nouveau , a clair le Premier ministre dentre de jeu.

Cest donc pour relever ces dfis que le Gouvernement organise les prsentes et importantes assises du Groupe Consultatif , a signifi le Premier ministre ajoutant que cette rencontre se prsente comme un cadre de dialogue ouvert et constructif entre la Cte dIvoire et lensemble de ses partenaires publics et privs autour de ses impratifs et priorits de dveloppement.

A cet effet, a assur Daniel Kablan Duncan, le Gouvernement a trac la trajectoire de son dveloppement en intgrant une dmarche prospective, planificatrice et programmatique travers des instruments appropris que sont lEtude Nationale Prospective Cte dIvoire 2040 , le Plan National de Dveloppement 2016-2020 et le Programme des Investissements publics (PIP) 2016- 2018.

Lambition et la volont du Gouvernement, sous la haute gide du Prsident de la Rpublique, Son Excellence Monsieur Alassane OUTTARA, pour les cinq annes venir, est de maintenir la stabilit du cadre macroconomique, de raliser la diversification et la transformation structurelle de lconomie et dacclrer les rformes structurelles et sectorielles afin de maintenir le taux de croissance conomique un niveau lev, de lordre 9 %, sur la priode de rfrence , a rappel le Premier ministre.


Poursuivant, le Chef du Gouvernement a mentionn que le succs du PND 2016-2020 commande galement dassurer la matrise de linflation, la bonne tenue des finances publiques et la soutenabilit de la dette publique.

Sur ce dernier point, Daniel Kablan Duncan a rassur lensemble des partenaires au dveloppemen sur le fait que la Cte dIvoire porte une attention particulire sa politique dendettement. A cet effet, il convient de relever que le ratio dette publique sur PIB est contenu un niveau de 41,3 % fin 2015 contre une norme communautaire UEMOA de 70 % , a inform le Chef du Gouvernement.

Comme nous pouvons le relever, il existe des marges de financement que le Gouvernement entend exploiter pour faire face ses exigences de dveloppement dans le strict respect du principe de viabilit et de soutenabilit de la dette publique , a insist le Premier ministre.

Notant la ncessit dune synergie dactions entre lEtat et ses partenaires au dveloppement, Daniel Kablan Duncan a fait observer que la mise en uvre de Plan de dveloppement requiert lengagement et le soutien de tous les acteurs ainsi que la mobilisation de ressources financires publiques et prives importantes, de source endogne et internationale, au niveau de tous les guichets disponibles, notamment les guichets concessionnels.

 

Avec l'appui de l'ensemble de ses partenaires au développement, notamment :
Banque mondiale
Fonds Monétaire International
Banque Africaine de Développement
ONUCI
Union Européenne
Banque Islamique de Développement
  • logo-banque-mondiale
  • logo-FMI
  • logo-BAD
  • logo-ONUCI
  • logo-UE
  • logo-BID