GCPND | Groupe Consulatif - PND Côte d'Ivoire
Accueil Actualités

Actualités

Abidjan, le 06 mai 2022- La mission du Fonds monétaire international (FMI) sur les consultations au titre de l’article IV des Statuts du FMI, tenues du 05 au 15 avril 2022, a salué la résilience et la reprise rapide de l’économie ivoirienne face à la pandémie de Covid-19.

La mission a également noté la série des mesures mises en place afin de contenir les conséquences sociales du conflit en Europe de l’Est et de préserver la sécurité alimentaire, à savoir le plafonnement des prix de plusieurs produits alimentaires, les subventions à l’achat des produits pétroliers et l’exigence d’une autorisation préalable pour l’exportation de certains aliments de base.

« Ces consultations qui relèvent du cadre des missions de surveillance multilatérale du FMI, ont consisté à passer en revue l’ensemble de l’économie ivoirienne, d’en faire le diagnostic et de discuter des orientations de politiques économiques en vue de préserver la solidité du cadre macroéconomique et de soutenir la croissance à moyen et long termes », a affirmé le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, à la fin du Conseil des ministres, le mercredi 04 mai 2022 à Abidjan.

Selon Amadou Coulibaly, au terme des travaux, le gouvernement et le FMI sont parvenus à un consensus sur les développements économiques récents et les perspectives prometteuses de l’économie nationale, quoique des risques de provenance externe subsistent.

Il s’agit, notamment, des perturbations des circuits d’approvisionnement mondiaux et des tensions inflationnistes accentuées par la persistance de la situation en Ukraine, du resserrement des conditions de financement sur les marchés financiers internationaux et de l’instabilité sous-régionale.

Toutefois, le FMI projette une croissance de l’économie nationale de 6,0% en 2022 et de 6,4% en moyenne sur la période 2023-2025.